La découverte du Yoga

 

Qu’est-ce que le Yoga ?

Le terme Yoga signifie « union » en sanskrit. Il s’agit en effet d’être dans une union entre le corps, l’esprit et le cœur. Par la pratique des postures (les asanas), les exercices de respiration (les pranayamas) et la méditation (dhyana).

Le yoga est une pratique indienne ancestrale, on parle déjà de yoga dans les Védas (corpus littéraire, base de la littérature indienne, écrit 4000 ans avant notre ère).

Le Hatha Yoga est issu du Raja Yoga (le yoga royal), il est le yoga rigoureux. Tous les styles de yoga actuels en découlent (ashtanga, vinyasa, koudalini, Iyengar, nidra…). Il est le yoga qui comprend 8 piliers (que je développerai dans un prochain article) et qui s’appuie sur l’attention du souffle et les postures pour aller vers un état méditatif.

Une recrudescence de la pratique du yoga ?

Dans notre monde actuel, nous sommes amenés à vivre rapidement, à courir après le temps, à être dans le Faire constant ce qui induit un mental agité, un souffle coupé et réduit, des tensions physiques, des troubles psychologiques… Il n’y a plus de connexion corps-esprit. Le mental gouverne en dépit du corps. C’est ainsi qu’on se retrouve à faire du sport à outrance, pour faire correspondre le corps aux normes. On essaie d’avoir toujours plus pour se sentir Être, on consomme, on associe souvent qui nous sommes à ce que l’on possède. On souhaite Avoir pour Être. Et pourtant, le fond reste le même. La part d’humanité n’en est pas changé. Notre quête du toujours plus nous amène a un épuisement physique et psychologique et bien souvent nous ne sommes pas en capacité d’écouter ce que le corps exprime.

En cas de maux, la médecine occidentale nous conseille de nous tourner vers des médicaments qui soigneront le trouble du moment et non le fond.

Le yoga nous amène à nous tourner vers l’intérieur et non vers l’extérieur. Que se passe-t-il ? Il nous permet d’observer les mouvements, les fluctuations du mental qui ont un impact sur le corps, et ainsi d’en prendre conscience.

Le yoga c’est créer de l’espace dans le mental, dans le corps et dans le cœur. C’est accepter le mouvement (les pensées, les imprévus, les identifications, les tensions), l’impermanence de toute chose. Les pensées sont impermanentes, mais elles ne sont pas inexistantes, elles font parties de la nature humaine. Il s’agit de ne pas s’identifier à elle, nous ne sommes pas nos pensées. Ouvrons nous à l’inconnu.

Le Yoga, pour qui ? Pourquoi ?

Avant tout, le yoga se pratique pour soi, pour un épanouissement personnel. Mais le yoga a aussi un impact mental et physique qui en changera votre qualité de vie. Il n’y a pas de raison particulière à la pratique mais seulement une volonté de reconnexion à soi, à l’essentiel, une volonté de se découvrir.

Il n’y a aucune limite au Yoga, pas d’âge, pas de moyen financier, pas de matériel, pas de temps particulier, pas de critères physiques…

C’est le yoga qui s’adaptera à vous et à vos limites, d’où l’importance de les écouter, il ne s’agit pas d’être dans la force. Il s’agit surtout de se laisser porter et rester ouvert à ce qui se présente. Ne laissez pas une difficulté financière vous empêcher de pratiquer. Abandonnez tout désir de performance et de compétition et ouvrez vous à votre vraie nature.

Accepter ses limites, se donner de la douceur et de l’amour c’est sans doute le chemin de toute une vie mais c’est déjà un bon début.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.